Environnement et énergie

Le secteur canadien de l’acier et l’environnement

Les entreprises membres de l'ACPA prennent en compte leurs obligations environnementales et sociales pour s'assurer que l'ensemble des Canadiens continue à tirer parti dans notre pays d'une production d'acier de niveau mondial.

Nos principes en matière de durabilité

      1. De conserver des normes élevées de rendement environnemental dans tous les aspects des opérations.
      2. De travailler à l’amélioration permanente du rendement des entreprises et du secteur en   élaborant et en adoptant des processus, des pratiques, des technologies et des produits nouveaux et améliorés.
      3. Optimiser l’utilisation des ressources dans l’élaboration, la production et l’utilisation des produits de l’acier en nous efforçant, entre autres :
        A. de récupérer, de réutiliser et de recycler l’acier;
        B. d’utiliser de façon efficace l’énergie et l’eau;
        C. d’élaborer des produits de l’acier et des applications de celui-ci ayant une valeur ajoutée;
        D. d’accroître la consommation des co-produits de l’acier;
        E. de réduire les déchets de la production d’acier.
      4. D’élaborer de nouveaux produits de l’acier permettant de disposer de plus d’énergie renouvelable et d’aider les autres industries à améliorer leur rendement         environnemental.

L’efficience énergétique

Benchmarking Report Analyse comparative de l’intensité énergétique dans l’industrie sidérurgique canadienne maintenant disponible. Cliquez ici pour obtenir plus d’information.

Nous sommes fiers que les entreprises canadiennes du secteur aient été classées parmi les meilleures, en ce qui concerne l’implantation  des les meilleures technologies existantes et rentables économiquement.

C’est là un concept essentiel pour l’ACPA car il illustre non seulement le recours des technologies de classe mondiale mais également les pressions concurrentielles qui s’exercent sur un secteur faisant une utilisation intensive des capitaux et travaillant sur l’un des marchés les plus ouverts et les plus concurrentiels dans le monde.

Lutte contre la pollution par le mercure

Depuis 2008, l’Association canadienne des producteurs d’acier (ACPA) et l’Association canadienne des constructeurs de véhicules (ACCV) appuient conjointement un programme appelé ÉlimiMercure qui vise à éliminer le mercure de la filière du recyclage de l’acier. Mis en œuvre par Summerhill Impact (auparavant appelé Fondation Air pur), ÉlimiMercure s’adresse directement aux recycleurs et démonteurs du secteur de l’automobile pour leur permettre de retirer, de collecter et de gérer les interrupteurs d'éclairage d'appoint et les modules de capteur des systèmes de freinage antiblocage (ABS) qui contiennent du mercure dans les véhicules en fin de cycle de vie utile. Lorsque ces interrupteurs et capteurs ont été récupérés, ces véhicules peuvent alors être compressés, déchiquetés et recyclés sous forme de nouvel acier. Ce programme met aussi à la disposition des recycleurs et des démonteurs des documents de formation et des ressources pédagogiques. Pour obtenir des informations additionnelles sur ÉlimiMercure, veuillez vous rendre à http://www.switchout.ca/french/index.aspx.

ÉlimiMercure vient de terminer sa quatrième année de fonctionnement. Grâce à la participation des recycleurs et des démonteurs de toutes les régions du Canada, ÉlimiMercure a permis de recueillir 67 542 interrupteurs en 2011.

Le tableau 1 résume les résultats de la collecte en 2008-2011.

Tableau 1: Résultats du programme ÉlimiMercure

Paramètre

Résultat en 2008

Résultat en 2009

Résultat en 2010

Résultat en 2011

Objectif de collecte d’interrupteurs

39 000 interrupteurs

60 000 interrupteurs

112 000 interrupteurs

129 000 interrupteurs

Taux estimé de collectea

12%

20%

40%

50%

Nombre réel d’interrupteurs recueillis

64 011 interrupteurs

112 167 interrupteurs

76 866 interrupteurs

67 542 interrupteurs

Taux rèel de collectea

19,7%

37,4%

27,4 %

26,2%

Taux d’efficacitéb

Ne s’applique pas pendant la première année du programme national de collecte des interrupteurs

36,3%

69,6%

78,9%

a Le nombre anticipé d’interrupteurs au mercure à recueillir est évalué en utilisant un modèle comparable mis au point pour le National Vehicle Mercury Switch Recovery Program des États-Unis. Le site Web http://www.elvsolutions.org/model.html donne de plus amples détails sur ce modèle.

b Le taux d’efficacité est égal à un (1) moins le ratio du nombre des interrupteurs au mercure accessibles chaque année dans les véhicules en fin de cycle de vie utile qui sont démantelés, recyclés, déchiquetés ou broyés par les recycleurs de véhicules.  Le taux d’efficacité augmente avec le nombre d’interrupteurs recueillis.